Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nos Randonnées Lamas

Nos Randonnées Lamas

Mes randonnées avec ou sans mes lamas ( photos de Uno et M.José )

Publié le par UNO
Publié dans : #Rochers

Zigeunerfelsen (Rocher des Tziganes)

 

Le Zigeunerfelsen est situé à 460 m d'altitude, c'est en réalité un petit château semi-troglodytique, seul subsiste un escalier creusé dans le rocher au 17è Siècle des bandes de Tziganes se cachent en ce lieu après avoir terrorisé les populations. Un jour les habitants se rebellent et mettent le feu au rocher. Les Tziganes sont brûlés vifs, c'est depuis que le rocher porte le nom de Zigeunerfelsen (Rocher des Tziganes).

 

00046201

  Vue sur le village de Wengelsbach

Rochers-V 0060

  Au pied du rocher du Zigeunerfelsen

00046211

Rochers-V 0064

  Zigeunerfelsen

00046220

  Escalier taillé dans le rocher

Rochers-V 0075

  Passage assez délicat

00046223

  Une partie de l'escalier est taillé a l'intérieur du rocher

00046228

  Sommet du Zigeunerfelsen

00046237

 Une partie de l'escalierRochers-V 0068

  Escalier en bois, en pierre avant d'arriver au sommetRochers-V 0087

  D'autres visiteurs monte au sommet du rocher

00046247

  Ziegeunerfelsen

00046252

Abri du Col de Hichtenbach

Commenter cet article

louloutte 67 25/08/2013 22:08

superbe

PPDR 13/01/2013 21:53


Sympa ce rocher ruiniforme, malgré un temps peu propice à la rando ! Dommage qu'en-haut du roc, la vue devienne de plus en plus restreinte, limitée et uniquement ouverte au cap Sud ...

mia 25/08/2013 22:07

vue imprenable néanmoins, non ?

Guy 13/01/2013 16:43


Salut Jean-Luc, je vois que les marches manquantes n'ont toujours pas été remplacées !


Autrefois une trappe verrouillable à partir du haut du rocher permettait d'en interdire l'accès, tout en incendiant l'escalier en bois. Cela n'a pas empêché la mort atroce des bohémiens !


Amitiés

Articles récents

Merci de votre visite à bientôt

Tout commentaires sans adresse mail ou site non valide ne seront plus affichés

Hébergé par Overblog